Correcteur d'état fonctionnel №23


 

 

Correcteur d'état fonctionnel №23 - "Libération"  

 

√ Conçu pour éliminer toute sorte des attachements énergétique négatives;

√ Détruit vampirisme conscient et inconscient;

√ Détruit "l'auto-vampirisme";

√ Possède de la propriété de miroir, renvoie des programmes de retour induits à ceux qui les ont créés. 

 

CEF № 23 contient le canal de la Théurgie Cosmique de "Maya" YAKLEL qui, si l'on veut une image, se défend et très fortement. Il libère d'attachements négatifs et les rend à ceux qui les a envoyés. 

Lorsque les gens se communiquent un rapport informationnel se produit, qui s'effectue par un soi-disant attachement. Qu'est-ce que c'est l'attachement? Ceci peut être représenté comme une corde, constituée d'un matériau mince, par lequel la transmission d'énergie et d'information se fait. Par exemple, imaginez deux ordinateurs dans un réseau. Par le câble réseau deux ordinateur reçoivent l'information grâce à des impulsions électriques.

Quand deux personnes se rencontrent, les impulsions électriques invisibles se produisent entre eux. Normalement elles vont des centres énergétiques (chakras) d'un interlocuteur aux centres énergétiques de l'autre. Les particularités de création des attachements dépendent de rapport à la personne avec qui vous communiquez.

 

Par exemple: 

* Les attachements d'amour fonctionnent au niveaux de II et IV centres énergétiques. 

* Les attachements d'affaire fonctionnent au niveaux de III, V et VI centres énergétiques. Une rupture de III centre avec une fuite de l'énergie peut provoquer un prurit, une inquiétude, une aggravation de la peur. La rupture de VI centre énergétique peut provoquer une lourdeur de tête, des maux de tête.  

* L'amour de raison déséquilibre I et II centres énergétiques. 

 * Une jalousie déséquilibre VI et VII centres énergétiques.

* Avoir le mal de quelqu'un ferme IV centre énergétique.

 

Une absence d'amour de soi, un "auto-vampirisme" et ainsi de suite agissent sur la bioénergétique totale et locale. Une victime se sent soit en tristesse soit en dépression, une indisposition physique peut apparaître.

Souvent il y a des vampires énergétiques dans les familles, alors des affrontements aggravent simplement les destructions.  Chacun peut être un porteur d’attachement : tout le médecin peut l'attraper de son patient, tout l'homme publique comme un fonctionnaire, un conducteur, un vendeur, un juriste et l'autres. Même un négatif envoyé involontairement revient quand même par une liaison bioénergétique engendrée.

Des attachements pareils peuvent être sous forme de fil ou bien être assez forts et difficile à déchirer. Alors n’importe quelle pensée négative d’une personne s’implante immédiatement dans le champ bio de l’autre personne et y effectue des actions destructives tout le temps. 

Le champ extérieur ne pardonne pas de ruptures de l'aura des autres. Nous sommes tous de telle ou telle façon mêlés l’un à l’autre et tout le monde a besoin de CEF № 23 "Libération".  

 Il est très important de comprendre que s’entrecommuniquant il ne faut pas admettre de pensées négatives et de souhaits de mal à l’autre. Lorsque votre ordinateur est bloqué vous ne le frappez bien enragé avec un marteau pour ce qu’il vous a fait donner. Ici c’est la même chose, votre interlocuteur est le même « appareil » avec lequel il est impossible tout simplement de se communiquer brutalement. Ses mots peuvent provoquer beaucoup d’objections.  Parfois tout simplement il n’est pas possible de se passer sans brutalité et ça va être correcte.

Les attachements vampiriques sont un type particulier d'attachements négatifs. C’est une structure de substance subtile si pérenne qu’elle peut gâter la santé de l’homme en le pressant comme un citron. 

Il existe encore une idée – "l'auto-vampirisme". C’est la réaction au mécontentement par soi-même, au manque d’amour par rapport à soi. C’est un impact négatif qui fait son effet au tonus de l’organisme, fait aura faible et très fortement, il peut même la percer en faisant un trou dedans. L’énergie va s’écouler par ce trou. En ce cas il faut prendre les mesures pour une révision de rapport à soi, se faire quelque chose agréable, se jouir de quelque chose. Lorsqu’un attachement vampirique se fait, l’homme qui est une source de l’énergie qu’on suce, sent un certain prurit au niveau de plexus solaire si l’attachement s’y trouve. Si une corde vampirique s’est accrochée au niveau de troisième œil (VI chakra) - des maux de tête et un sentiment de lourdeur sur la tête sont possibles.

Dans tous les cas de formation d’attachement vampirique « une victime » se sent rouée, il vient l'état de tristesse, de mécontentement par soi-même, d’absence du plaisir de vivre. C’est un état très dangereux parce que si ne pas prendre les mesures nécessaires pour liquidation d’attachement négatif alors on peut tomber dans la mélancolie profonde et faire une brèche à sa santé psychique, et comme conséquence à sa santé physique.

L’impact des attachements vampiriques joue funestement aussi sur l'entourage. Dans des familles où un membre est vampire énergétique il arrive plus souvent telles tragédies familiales qu’un abandon de famille, une ivrognerie sans dégrisement. C’est à dire que de telle façon les gens parfois cherchent à faire face à ses impacts. "L’auteur" d’attachement vampirique au contraire ressenti un débordement de vie exceptionnel surtout quand un interlocuteur se trouve à côté. Il cherche à accélérer à toute force la rencontre et fait preuve d'initiative extrêmement agressive.

 

Chacun peut devenir porteur des attachements vampiriques. Fut-ce un homme de peuple ou quelqu’un spirituellement bien élevé. Néanmoins dans les deux cas il y a une grave menace pour l’auteur d’attachement. 

Mais on sait que n’importe quel impact négatif retourne à son auteur et le retour est déjà quelques fois plus fort.

 

Rate this item
(0 votes)
Read 1076 times
Published in CEF la série or
X

Right Click

No right click